MALADIE DE LYME

Ou encore appelée BORRÉLIOSE

La maladie de LYME ou Borréliose, c’est quoi ?

C’est une maladie transmise par les tiques (Ixodes Ricinus), c’est un animal qui ne fait pas partie des insectes car ont 4 paires de pattes au lieu de 3.

Cette maladie est causée par une bactérie (Borrelia burgdorferi sensu lato) transmise à l’homme par piqures de tique dure.

Elle ne peut survenir qu’après une piqure, ce qui veut dire que même si la tique ne s’est pas implantée il y a risque d’infection. Ce qui peux expliquer que certaines personnes ne se sont pas forcément rendu compte de la piqure.

A noter que l’on ne peut pas être contaminé au contact d’un animal ou d’une personne étant infectés. Il n’y a pas non plus d’immunité, nous pouvons de ce fait être réinfectés.

Comment se préserver et prévenir ?

Il n’y a pas véritablement de solution pour prévenir d’une morsure de tique.

Néanmoins, lors d’une promenade en forêt ou d’une randonnée boisée, il faudra bien s’inspecter minutieusement et rapidement. Les tiques peuvent être de très petite taille (la nymphe ne mesure que de 1 à 3 mm)

Inspectez plus particulièrement les zones suivantes :

  • Les aisselles
  • Les plis des coudes et des genoux
  • Les organes génitaux
  • Le nombril
  • Les conduits auditifs
  • Le cou et le cuir chevelu

Que faire si nous avons été piqués ?

La première des choses est de bien surveiller si la zone est rouge ou encore auréolée.

Extraire la tique rapidement d’un mouvement circulaire car plus elle restera implantée et plus il y aura risque d’une infection de la borréliose. Désinfectez bien la zone piquée.

Consultez votre médecin sans délai s’il y a présumée infection si la zone est rouge ou encore auréolée, il vous donnera un traitement adéquat.

Symptômes et aides possible s’il y a infection

Quelques symptômes :

  • Atteintes articulaires (Arthrite)
  • Lésions cutanées (lymphocytome)
  • Atteinte neurologique (Paralysie faciale, méningite,…)
  • Atteinte cardiaque (Troubles du rythme cardiaque)
  • Atteinte ophtalmologique
  • Rougeur autour de la piqure

En cas d’infection avérée, c’est sérieux, allez consulter votre médecin, si cette dernière est prise à temps avec un traitement efficace cela sera bien géré.

Les aides possibles :

  • Il faut soutenir le foie grâce à la phytothérapie
  • Limiter l’inflammation grâce à la gemmothérapie et la phytothérapie
  • Se complémenter en oligo-éléments et en vitamines
  • Charger en oméga 3 grâces aux huiles alimentaires et l’alimentation
  • Prendre soin de son intestin avec des probiotiques adaptés
  • L’aromathérapie à la rescousse grâce aux huiles essentielles

Votre corps est ce que vous avez de plus précieux…

Prenez-en soin !

    Nous ne nous substituons pas à une avis médical ni à un traitement médical quel qu’il soit

    et nous ne posons pas de diagnostique.